Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Feb

2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali

Publié par Jacques Viaud

Nous sommes partis avec l'hiver pour une destination plus chaleureurse :L'Afrique

Nous sommes partis avec l'hiver pour une destination plus chaleureurse :L'Afrique

Au Maroc nous franchisssons le nouveau pont de Rabat.

Au Maroc nous franchisssons le nouveau pont de Rabat.

En cours de route nous rencontrons toujours des véhicules différents et sympatiques. Certains dont les équipages nous sont connus ; coucou Christine et Pascal et d'autres que nous reverrons peut-être un jour...
En cours de route nous rencontrons toujours des véhicules différents et sympatiques. Certains dont les équipages nous sont connus ; coucou Christine et Pascal et d'autres que nous reverrons peut-être un jour...
En cours de route nous rencontrons toujours des véhicules différents et sympatiques. Certains dont les équipages nous sont connus ; coucou Christine et Pascal et d'autres que nous reverrons peut-être un jour...

En cours de route nous rencontrons toujours des véhicules différents et sympatiques. Certains dont les équipages nous sont connus ; coucou Christine et Pascal et d'autres que nous reverrons peut-être un jour...

Nous avons un faible pour les marchés de toutes sortes et à Guelmin on trouve de tout. C'est le grand jour du marché aux dromadaires qui sont venus depuis Dakhla 900 Km avec leur propriétaire qui en possède plus de 500 têtes. C'est un homme riche quand on sait que chaque animal vaut entre 1200 et  2000 euros.
Nous avons un faible pour les marchés de toutes sortes et à Guelmin on trouve de tout. C'est le grand jour du marché aux dromadaires qui sont venus depuis Dakhla 900 Km avec leur propriétaire qui en possède plus de 500 têtes. C'est un homme riche quand on sait que chaque animal vaut entre 1200 et  2000 euros.
Nous avons un faible pour les marchés de toutes sortes et à Guelmin on trouve de tout. C'est le grand jour du marché aux dromadaires qui sont venus depuis Dakhla 900 Km avec leur propriétaire qui en possède plus de 500 têtes. C'est un homme riche quand on sait que chaque animal vaut entre 1200 et  2000 euros.
Nous avons un faible pour les marchés de toutes sortes et à Guelmin on trouve de tout. C'est le grand jour du marché aux dromadaires qui sont venus depuis Dakhla 900 Km avec leur propriétaire qui en possède plus de 500 têtes. C'est un homme riche quand on sait que chaque animal vaut entre 1200 et  2000 euros.

Nous avons un faible pour les marchés de toutes sortes et à Guelmin on trouve de tout. C'est le grand jour du marché aux dromadaires qui sont venus depuis Dakhla 900 Km avec leur propriétaire qui en possède plus de 500 têtes. C'est un homme riche quand on sait que chaque animal vaut entre 1200 et 2000 euros.

Nous quittons la N1 pour rejoindre le Ksar construit de toutes pièces à Tifnidilt tenu par Magali et Guy Dibou. En face nous découvrons le vieux fort contruit par les militaires français et maintenant abandonné.
Nous quittons la N1 pour rejoindre le Ksar construit de toutes pièces à Tifnidilt tenu par Magali et Guy Dibou. En face nous découvrons le vieux fort contruit par les militaires français et maintenant abandonné.
Nous quittons la N1 pour rejoindre le Ksar construit de toutes pièces à Tifnidilt tenu par Magali et Guy Dibou. En face nous découvrons le vieux fort contruit par les militaires français et maintenant abandonné.
Nous quittons la N1 pour rejoindre le Ksar construit de toutes pièces à Tifnidilt tenu par Magali et Guy Dibou. En face nous découvrons le vieux fort contruit par les militaires français et maintenant abandonné.

Nous quittons la N1 pour rejoindre le Ksar construit de toutes pièces à Tifnidilt tenu par Magali et Guy Dibou. En face nous découvrons le vieux fort contruit par les militaires français et maintenant abandonné.

Au PK 21 nous retrouvons des véhicules de toutes provenances et nos habitués des lieux Serge et Martine. Belles retrouvailles, belle pêche et dégustation de coques pour nous 4 près de Dakhla !
Au PK 21 nous retrouvons des véhicules de toutes provenances et nos habitués des lieux Serge et Martine. Belles retrouvailles, belle pêche et dégustation de coques pour nous 4 près de Dakhla !

Au PK 21 nous retrouvons des véhicules de toutes provenances et nos habitués des lieux Serge et Martine. Belles retrouvailles, belle pêche et dégustation de coques pour nous 4 près de Dakhla !

2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali

Nous sommes déjà à 4200 km de chez nous lors du passage à la dernière station avant la Mauritanie et le gaz oil est à environ 73 cts d'euro le litre, c'est le moment de faire le plein.

Les visas mauritaniens sont pour les français à 55 E. Il faut ajouter à cela les 10 E de taxe de parking pour aller les chercher et 10 E pour l'autorisation de circuler en Mauritanie. Après le passage au scanner nous aurons finalement mis 3 h pour toutes les formalités sauf l'assurance car les bureaux sont fermés dés 18H. Nous les prendrons le lendemain à Boulanouar après y avoir passer la nuit près du poste de police. Nous arriverons  à Terjit  pour un repos bien mérité où nous nous ferons servir à domicile 2 bons plats de poissons.

Nous sommes près du marché aux poissons par la plage; le spectacle de l'arrivée des pirogues est toujours aussi animé et odorant... La police en quad veille au respect de la taille des mailles des filets pour ne pas prendre de trop petits poissons.

Le dernier gros tas de poissons est réservé pour fabriquer la fameuse sauce poisson asiatique.

Jacques a choisi le prochain camion qui remplacera l'Unimog...

Tradionnelle maison de la campagne mauritanienne. Une petite casse sur le bras de maintien de la gallerie à la sortie de la piste de Diama là où il n'y a plus de risque de rencontrer des crocodiles. Nous n'y avons vu que des phacochères.
Tradionnelle maison de la campagne mauritanienne. Une petite casse sur le bras de maintien de la gallerie à la sortie de la piste de Diama là où il n'y a plus de risque de rencontrer des crocodiles. Nous n'y avons vu que des phacochères.

Tradionnelle maison de la campagne mauritanienne. Une petite casse sur le bras de maintien de la gallerie à la sortie de la piste de Diama là où il n'y a plus de risque de rencontrer des crocodiles. Nous n'y avons vu que des phacochères.

Nous sommes enfin arrivés au Sénégal et une première pose s'impose au Zébrabar, 30 Km au sud de ST Louis, bien connu des voyageurs. Jacques en profite pour monter nettoyer le panneau solaire. Les baobabs du chacal sont en fleurs et les Kalaos se balladent.
Nous sommes enfin arrivés au Sénégal et une première pose s'impose au Zébrabar, 30 Km au sud de ST Louis, bien connu des voyageurs. Jacques en profite pour monter nettoyer le panneau solaire. Les baobabs du chacal sont en fleurs et les Kalaos se balladent.
Nous sommes enfin arrivés au Sénégal et une première pose s'impose au Zébrabar, 30 Km au sud de ST Louis, bien connu des voyageurs. Jacques en profite pour monter nettoyer le panneau solaire. Les baobabs du chacal sont en fleurs et les Kalaos se balladent.
Nous sommes enfin arrivés au Sénégal et une première pose s'impose au Zébrabar, 30 Km au sud de ST Louis, bien connu des voyageurs. Jacques en profite pour monter nettoyer le panneau solaire. Les baobabs du chacal sont en fleurs et les Kalaos se balladent.
Nous sommes enfin arrivés au Sénégal et une première pose s'impose au Zébrabar, 30 Km au sud de ST Louis, bien connu des voyageurs. Jacques en profite pour monter nettoyer le panneau solaire. Les baobabs du chacal sont en fleurs et les Kalaos se balladent.

Nous sommes enfin arrivés au Sénégal et une première pose s'impose au Zébrabar, 30 Km au sud de ST Louis, bien connu des voyageurs. Jacques en profite pour monter nettoyer le panneau solaire. Les baobabs du chacal sont en fleurs et les Kalaos se balladent.

2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali

 Après avoir réglés tous nos documents douaniers et pris nos visas pour le Mali nous quittons Dakar avec plaisir c'est une vraie fourmillière . Nous nous installons à l'entrée du Parc de Bandia à quelques km avant Saly. Nous prenons un guide dans le camion et il nous fait découvrir les animaux en semi-liberté qui sont tous originaires du Sénégal. Une belle visite de plus de 3 heures très sympa. Pour notre estomac nous pouvons acheter de la viande d' Elan du Cap, animal chassé dans le parc pour en limiter le nombre.

A Saly nous retrouvons l'associé de notre mécano de chez nous. Jules nous ferra partager son savoir et son dynamisme et son amour pour son pays de naissance après une vie à la française. Nous partagerons aussi un bon déjeuner avec son fils chez Albert un bon resto local.

A Saly nous retrouvons l'associé de notre mécano de chez nous. Jules nous ferra partager son savoir et son dynamisme et son amour pour son pays de naissance après une vie à la française. Nous partagerons aussi un bon déjeuner avec son fils chez Albert un bon resto local.

Nous quittons Saly après 2 jours de repos pour descendre dans le Siné Saloum. Nous prendrons le petit ferry pour rejoindre Foundiougne.
Nous quittons Saly après 2 jours de repos pour descendre dans le Siné Saloum. Nous prendrons le petit ferry pour rejoindre Foundiougne.
Nous quittons Saly après 2 jours de repos pour descendre dans le Siné Saloum. Nous prendrons le petit ferry pour rejoindre Foundiougne.
Nous quittons Saly après 2 jours de repos pour descendre dans le Siné Saloum. Nous prendrons le petit ferry pour rejoindre Foundiougne.
Nous quittons Saly après 2 jours de repos pour descendre dans le Siné Saloum. Nous prendrons le petit ferry pour rejoindre Foundiougne.

Nous quittons Saly après 2 jours de repos pour descendre dans le Siné Saloum. Nous prendrons le petit ferry pour rejoindre Foundiougne.

Un homme originaire du village nous permet de bivouaquer près de sa maison de vacances. Un pêcheur de nuit nous propose de nous vendre une partie de sa pêche à la crevette. Nous bénéficierons de 2 kg de belle crevettes bien fraiches apportées dans la nuit. Nous en mangerons pendant 3 jours ...
Un homme originaire du village nous permet de bivouaquer près de sa maison de vacances. Un pêcheur de nuit nous propose de nous vendre une partie de sa pêche à la crevette. Nous bénéficierons de 2 kg de belle crevettes bien fraiches apportées dans la nuit. Nous en mangerons pendant 3 jours ...
Un homme originaire du village nous permet de bivouaquer près de sa maison de vacances. Un pêcheur de nuit nous propose de nous vendre une partie de sa pêche à la crevette. Nous bénéficierons de 2 kg de belle crevettes bien fraiches apportées dans la nuit. Nous en mangerons pendant 3 jours ...
Un homme originaire du village nous permet de bivouaquer près de sa maison de vacances. Un pêcheur de nuit nous propose de nous vendre une partie de sa pêche à la crevette. Nous bénéficierons de 2 kg de belle crevettes bien fraiches apportées dans la nuit. Nous en mangerons pendant 3 jours ...

Un homme originaire du village nous permet de bivouaquer près de sa maison de vacances. Un pêcheur de nuit nous propose de nous vendre une partie de sa pêche à la crevette. Nous bénéficierons de 2 kg de belle crevettes bien fraiches apportées dans la nuit. Nous en mangerons pendant 3 jours ...

Nous passserons 2 nuits dans un quartier du village de Tabacouta pour bénéficier d'une sortie en pirogue dans la mangrove.
Nous passserons 2 nuits dans un quartier du village de Tabacouta pour bénéficier d'une sortie en pirogue dans la mangrove.
Nous passserons 2 nuits dans un quartier du village de Tabacouta pour bénéficier d'une sortie en pirogue dans la mangrove.

Nous passserons 2 nuits dans un quartier du village de Tabacouta pour bénéficier d'une sortie en pirogue dans la mangrove.

La liste des animaux à y découvir est longue, mais ils ne sont pas toujours faciles à prendre en photo. Nous y verrons des martins pêcheurs, des courlis, des cormorans, des aigles pêcheurs des hérons Goliath (le plus gros d'Afrique) des aigrettes noires, des pélicans et même des dauphins. Au bout de 3 heures j'ai même apperçu le dos d'un Lamentin ce mamifère en voie de disparition dont il subsiste 2 exemplaires ici. J'en suis très fière !!!
La liste des animaux à y découvir est longue, mais ils ne sont pas toujours faciles à prendre en photo. Nous y verrons des martins pêcheurs, des courlis, des cormorans, des aigles pêcheurs des hérons Goliath (le plus gros d'Afrique) des aigrettes noires, des pélicans et même des dauphins. Au bout de 3 heures j'ai même apperçu le dos d'un Lamentin ce mamifère en voie de disparition dont il subsiste 2 exemplaires ici. J'en suis très fière !!!
La liste des animaux à y découvir est longue, mais ils ne sont pas toujours faciles à prendre en photo. Nous y verrons des martins pêcheurs, des courlis, des cormorans, des aigles pêcheurs des hérons Goliath (le plus gros d'Afrique) des aigrettes noires, des pélicans et même des dauphins. Au bout de 3 heures j'ai même apperçu le dos d'un Lamentin ce mamifère en voie de disparition dont il subsiste 2 exemplaires ici. J'en suis très fière !!!
La liste des animaux à y découvir est longue, mais ils ne sont pas toujours faciles à prendre en photo. Nous y verrons des martins pêcheurs, des courlis, des cormorans, des aigles pêcheurs des hérons Goliath (le plus gros d'Afrique) des aigrettes noires, des pélicans et même des dauphins. Au bout de 3 heures j'ai même apperçu le dos d'un Lamentin ce mamifère en voie de disparition dont il subsiste 2 exemplaires ici. J'en suis très fière !!!

La liste des animaux à y découvir est longue, mais ils ne sont pas toujours faciles à prendre en photo. Nous y verrons des martins pêcheurs, des courlis, des cormorans, des aigles pêcheurs des hérons Goliath (le plus gros d'Afrique) des aigrettes noires, des pélicans et même des dauphins. Au bout de 3 heures j'ai même apperçu le dos d'un Lamentin ce mamifère en voie de disparition dont il subsiste 2 exemplaires ici. J'en suis très fière !!!

2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali
2017: en route pour le Bénin : Maroc Mauritanie Sénégal Mali

Ne souhaitant pas éviter la Gambie nous prenons le risque d'y pénétrer par la frontière à Karang. Cela se passe relativement bien malgré la "douleur" du prix du visa : 65 E on ne l'avait pas prévu ce coup là! et le fait de devoir faire de la monnaie locale qui est le Dalasi pour payer le ferry qui nous fera rejoindre la capitale Banjul. Nous subirons une attente de près de 4 h en plein soleil pour 30 mn de ferry archi- plein. La ville en elle -même n'est pas très différente des grands villages sénégalais. Nous ferrons un bivouac sur le parking d'un centre artisanal et commercial sous les  yeux médusés des locaux. Des Français ils n'en voient pas beaucoup et des camions comme le notre encore moins.

On ne trouve pas de dos d'âne mais des troncs ou des grosses branches qui nous obligent à zigzaguer sur les routes. La région est verte, fertile et rizicole grâce au fleuve Gambie proche.

Nous ressortons de la Gambie à Séléti en nous promettant de faire la traversée un peu plus à l'Est à Médina-Sabakh sans savoir réellement si l'attente aurait été plus courte. A voir une prochaine fois ...

De retour au Sénégal à l'embouchure de la Casamance, Zinguinchor n'a conservé de son passé colonial qu'une poignée de bâtiments vétustes. Nos pas nous menerons exclusivement à la Cathédrale St Antoine de Padoue que le Pape Jean-Paul II a honoré de sa visite en 1992 et L' Alliance Franco-Sénégalaise, bâtiment conçu par le français Patrick Dujarric. Son architecture intègre différents styles africains, cases à impluvium d'inspiration diola, dessins géométriques mandjak et bissau-guinéens ect et un jardin très reposant.
De retour au Sénégal à l'embouchure de la Casamance, Zinguinchor n'a conservé de son passé colonial qu'une poignée de bâtiments vétustes. Nos pas nous menerons exclusivement à la Cathédrale St Antoine de Padoue que le Pape Jean-Paul II a honoré de sa visite en 1992 et L' Alliance Franco-Sénégalaise, bâtiment conçu par le français Patrick Dujarric. Son architecture intègre différents styles africains, cases à impluvium d'inspiration diola, dessins géométriques mandjak et bissau-guinéens ect et un jardin très reposant.
De retour au Sénégal à l'embouchure de la Casamance, Zinguinchor n'a conservé de son passé colonial qu'une poignée de bâtiments vétustes. Nos pas nous menerons exclusivement à la Cathédrale St Antoine de Padoue que le Pape Jean-Paul II a honoré de sa visite en 1992 et L' Alliance Franco-Sénégalaise, bâtiment conçu par le français Patrick Dujarric. Son architecture intègre différents styles africains, cases à impluvium d'inspiration diola, dessins géométriques mandjak et bissau-guinéens ect et un jardin très reposant.
De retour au Sénégal à l'embouchure de la Casamance, Zinguinchor n'a conservé de son passé colonial qu'une poignée de bâtiments vétustes. Nos pas nous menerons exclusivement à la Cathédrale St Antoine de Padoue que le Pape Jean-Paul II a honoré de sa visite en 1992 et L' Alliance Franco-Sénégalaise, bâtiment conçu par le français Patrick Dujarric. Son architecture intègre différents styles africains, cases à impluvium d'inspiration diola, dessins géométriques mandjak et bissau-guinéens ect et un jardin très reposant.

De retour au Sénégal à l'embouchure de la Casamance, Zinguinchor n'a conservé de son passé colonial qu'une poignée de bâtiments vétustes. Nos pas nous menerons exclusivement à la Cathédrale St Antoine de Padoue que le Pape Jean-Paul II a honoré de sa visite en 1992 et L' Alliance Franco-Sénégalaise, bâtiment conçu par le français Patrick Dujarric. Son architecture intègre différents styles africains, cases à impluvium d'inspiration diola, dessins géométriques mandjak et bissau-guinéens ect et un jardin très reposant.

On nous a vanté la beauté du Cap Skiring et nous y ferons une escale de 3 nuits. Le cadre au pied de l'Auberge de la Paix est assez idylique quand on aime la plage et le sable blanc. Le premier club Med africain y est installé sur un promontoir. Mais d'autres occupants profitent de la plage comme les vaches et les vautours qui nettoient derrière les pêcheurs. De gros tas d'escargots de mer vides, s'est contruit au fil des ans. Les femmes font des sauces avec les mollusque.
On nous a vanté la beauté du Cap Skiring et nous y ferons une escale de 3 nuits. Le cadre au pied de l'Auberge de la Paix est assez idylique quand on aime la plage et le sable blanc. Le premier club Med africain y est installé sur un promontoir. Mais d'autres occupants profitent de la plage comme les vaches et les vautours qui nettoient derrière les pêcheurs. De gros tas d'escargots de mer vides, s'est contruit au fil des ans. Les femmes font des sauces avec les mollusque.
On nous a vanté la beauté du Cap Skiring et nous y ferons une escale de 3 nuits. Le cadre au pied de l'Auberge de la Paix est assez idylique quand on aime la plage et le sable blanc. Le premier club Med africain y est installé sur un promontoir. Mais d'autres occupants profitent de la plage comme les vaches et les vautours qui nettoient derrière les pêcheurs. De gros tas d'escargots de mer vides, s'est contruit au fil des ans. Les femmes font des sauces avec les mollusque.
On nous a vanté la beauté du Cap Skiring et nous y ferons une escale de 3 nuits. Le cadre au pied de l'Auberge de la Paix est assez idylique quand on aime la plage et le sable blanc. Le premier club Med africain y est installé sur un promontoir. Mais d'autres occupants profitent de la plage comme les vaches et les vautours qui nettoient derrière les pêcheurs. De gros tas d'escargots de mer vides, s'est contruit au fil des ans. Les femmes font des sauces avec les mollusque.
On nous a vanté la beauté du Cap Skiring et nous y ferons une escale de 3 nuits. Le cadre au pied de l'Auberge de la Paix est assez idylique quand on aime la plage et le sable blanc. Le premier club Med africain y est installé sur un promontoir. Mais d'autres occupants profitent de la plage comme les vaches et les vautours qui nettoient derrière les pêcheurs. De gros tas d'escargots de mer vides, s'est contruit au fil des ans. Les femmes font des sauces avec les mollusque.
On nous a vanté la beauté du Cap Skiring et nous y ferons une escale de 3 nuits. Le cadre au pied de l'Auberge de la Paix est assez idylique quand on aime la plage et le sable blanc. Le premier club Med africain y est installé sur un promontoir. Mais d'autres occupants profitent de la plage comme les vaches et les vautours qui nettoient derrière les pêcheurs. De gros tas d'escargots de mer vides, s'est contruit au fil des ans. Les femmes font des sauces avec les mollusque.
On nous a vanté la beauté du Cap Skiring et nous y ferons une escale de 3 nuits. Le cadre au pied de l'Auberge de la Paix est assez idylique quand on aime la plage et le sable blanc. Le premier club Med africain y est installé sur un promontoir. Mais d'autres occupants profitent de la plage comme les vaches et les vautours qui nettoient derrière les pêcheurs. De gros tas d'escargots de mer vides, s'est contruit au fil des ans. Les femmes font des sauces avec les mollusque.

On nous a vanté la beauté du Cap Skiring et nous y ferons une escale de 3 nuits. Le cadre au pied de l'Auberge de la Paix est assez idylique quand on aime la plage et le sable blanc. Le premier club Med africain y est installé sur un promontoir. Mais d'autres occupants profitent de la plage comme les vaches et les vautours qui nettoient derrière les pêcheurs. De gros tas d'escargots de mer vides, s'est contruit au fil des ans. Les femmes font des sauces avec les mollusque.

Des démarcheuses viennent à l'Auberge pour proposer des légumes et des fruits, d'autres du miel de palétuvier et sur la plage de nombreux artisans essayent de faire acheter leurs tissus ou leurs sculptures. Sylvie qui a bu son premier jus de coco frais, nous prépare une bonne salade de fruits : papaye, mangue, fruits de la passion, oranges, ananas  et même des petits morceaux de pulpe de coco. Jacques trouve que ça croque sous les dents...
Des démarcheuses viennent à l'Auberge pour proposer des légumes et des fruits, d'autres du miel de palétuvier et sur la plage de nombreux artisans essayent de faire acheter leurs tissus ou leurs sculptures. Sylvie qui a bu son premier jus de coco frais, nous prépare une bonne salade de fruits : papaye, mangue, fruits de la passion, oranges, ananas  et même des petits morceaux de pulpe de coco. Jacques trouve que ça croque sous les dents...

Des démarcheuses viennent à l'Auberge pour proposer des légumes et des fruits, d'autres du miel de palétuvier et sur la plage de nombreux artisans essayent de faire acheter leurs tissus ou leurs sculptures. Sylvie qui a bu son premier jus de coco frais, nous prépare une bonne salade de fruits : papaye, mangue, fruits de la passion, oranges, ananas et même des petits morceaux de pulpe de coco. Jacques trouve que ça croque sous les dents...

Differentes rencontres sur la route...
Differentes rencontres sur la route...
Differentes rencontres sur la route...
Differentes rencontres sur la route...
Differentes rencontres sur la route...
Differentes rencontres sur la route...
Differentes rencontres sur la route...
Differentes rencontres sur la route...

Differentes rencontres sur la route...

Un membre du CCRSM a crée une association pour un petit village de Guirobé près de Kidira. Il était encore là il y a une semaine avec des amis camping-caristes. Augustin est l'un des instituteurs de l'école. Ses jumelles sont ravissantes. Le jardin maraîcher permet aux femmes de subvenir un peu aux besoins des familles. Les enfants sont aussi très concernés.
Un membre du CCRSM a crée une association pour un petit village de Guirobé près de Kidira. Il était encore là il y a une semaine avec des amis camping-caristes. Augustin est l'un des instituteurs de l'école. Ses jumelles sont ravissantes. Le jardin maraîcher permet aux femmes de subvenir un peu aux besoins des familles. Les enfants sont aussi très concernés.
Un membre du CCRSM a crée une association pour un petit village de Guirobé près de Kidira. Il était encore là il y a une semaine avec des amis camping-caristes. Augustin est l'un des instituteurs de l'école. Ses jumelles sont ravissantes. Le jardin maraîcher permet aux femmes de subvenir un peu aux besoins des familles. Les enfants sont aussi très concernés.
Un membre du CCRSM a crée une association pour un petit village de Guirobé près de Kidira. Il était encore là il y a une semaine avec des amis camping-caristes. Augustin est l'un des instituteurs de l'école. Ses jumelles sont ravissantes. Le jardin maraîcher permet aux femmes de subvenir un peu aux besoins des familles. Les enfants sont aussi très concernés.
Un membre du CCRSM a crée une association pour un petit village de Guirobé près de Kidira. Il était encore là il y a une semaine avec des amis camping-caristes. Augustin est l'un des instituteurs de l'école. Ses jumelles sont ravissantes. Le jardin maraîcher permet aux femmes de subvenir un peu aux besoins des familles. Les enfants sont aussi très concernés.
Un membre du CCRSM a crée une association pour un petit village de Guirobé près de Kidira. Il était encore là il y a une semaine avec des amis camping-caristes. Augustin est l'un des instituteurs de l'école. Ses jumelles sont ravissantes. Le jardin maraîcher permet aux femmes de subvenir un peu aux besoins des familles. Les enfants sont aussi très concernés.

Un membre du CCRSM a crée une association pour un petit village de Guirobé près de Kidira. Il était encore là il y a une semaine avec des amis camping-caristes. Augustin est l'un des instituteurs de l'école. Ses jumelles sont ravissantes. Le jardin maraîcher permet aux femmes de subvenir un peu aux besoins des familles. Les enfants sont aussi très concernés.

Voilà le parcours que nous avons effectués cette année au Sénégal en traversant par la Gambie pour rejoindre la Casamance. Fabuleux parcours de 6400 km depuis notre petit coin en France.

Voilà le parcours que nous avons effectués cette année au Sénégal en traversant par la Gambie pour rejoindre la Casamance. Fabuleux parcours de 6400 km depuis notre petit coin en France.

Nous retrouvons notre coin de paradis aux chutes de Gouina. Un barrage est en construction on ne sait pas si le site va être préservé donc on en profite quelques jours...
Nous retrouvons notre coin de paradis aux chutes de Gouina. Un barrage est en construction on ne sait pas si le site va être préservé donc on en profite quelques jours...
Nous retrouvons notre coin de paradis aux chutes de Gouina. Un barrage est en construction on ne sait pas si le site va être préservé donc on en profite quelques jours...
Nous retrouvons notre coin de paradis aux chutes de Gouina. Un barrage est en construction on ne sait pas si le site va être préservé donc on en profite quelques jours...
Nous retrouvons notre coin de paradis aux chutes de Gouina. Un barrage est en construction on ne sait pas si le site va être préservé donc on en profite quelques jours...
Nous retrouvons notre coin de paradis aux chutes de Gouina. Un barrage est en construction on ne sait pas si le site va être préservé donc on en profite quelques jours...
Nous retrouvons notre coin de paradis aux chutes de Gouina. Un barrage est en construction on ne sait pas si le site va être préservé donc on en profite quelques jours...
Nous retrouvons notre coin de paradis aux chutes de Gouina. Un barrage est en construction on ne sait pas si le site va être préservé donc on en profite quelques jours...

Nous retrouvons notre coin de paradis aux chutes de Gouina. Un barrage est en construction on ne sait pas si le site va être préservé donc on en profite quelques jours...

Nous rejoindrons Bafoulabé par une belle route. La traversée sur le Bakoyé est rapide. Après c'est 200 Km de piste ondulée et trouée qui nous attend. On mettra 8 h pour arriver à Kayes. Avis aux amateurs...
Nous rejoindrons Bafoulabé par une belle route. La traversée sur le Bakoyé est rapide. Après c'est 200 Km de piste ondulée et trouée qui nous attend. On mettra 8 h pour arriver à Kayes. Avis aux amateurs...
Nous rejoindrons Bafoulabé par une belle route. La traversée sur le Bakoyé est rapide. Après c'est 200 Km de piste ondulée et trouée qui nous attend. On mettra 8 h pour arriver à Kayes. Avis aux amateurs...
Nous rejoindrons Bafoulabé par une belle route. La traversée sur le Bakoyé est rapide. Après c'est 200 Km de piste ondulée et trouée qui nous attend. On mettra 8 h pour arriver à Kayes. Avis aux amateurs...
Nous rejoindrons Bafoulabé par une belle route. La traversée sur le Bakoyé est rapide. Après c'est 200 Km de piste ondulée et trouée qui nous attend. On mettra 8 h pour arriver à Kayes. Avis aux amateurs...
Nous rejoindrons Bafoulabé par une belle route. La traversée sur le Bakoyé est rapide. Après c'est 200 Km de piste ondulée et trouée qui nous attend. On mettra 8 h pour arriver à Kayes. Avis aux amateurs...

Nous rejoindrons Bafoulabé par une belle route. La traversée sur le Bakoyé est rapide. Après c'est 200 Km de piste ondulée et trouée qui nous attend. On mettra 8 h pour arriver à Kayes. Avis aux amateurs...

Traces de constructions françaises et greniers à grains avant d'arriver à Kayes.
Traces de constructions françaises et greniers à grains avant d'arriver à Kayes.
Traces de constructions françaises et greniers à grains avant d'arriver à Kayes.

Traces de constructions françaises et greniers à grains avant d'arriver à Kayes.

Nous retrouvons Bamako en faisant une belle halte à Bamako plage où les mariés viennent se faire prendre en photo. Puis nous retrouvons Annie et Joel nos copains de Mauléon (Loublande exactement).
Nous retrouvons Bamako en faisant une belle halte à Bamako plage où les mariés viennent se faire prendre en photo. Puis nous retrouvons Annie et Joel nos copains de Mauléon (Loublande exactement).
Nous retrouvons Bamako en faisant une belle halte à Bamako plage où les mariés viennent se faire prendre en photo. Puis nous retrouvons Annie et Joel nos copains de Mauléon (Loublande exactement).
Nous retrouvons Bamako en faisant une belle halte à Bamako plage où les mariés viennent se faire prendre en photo. Puis nous retrouvons Annie et Joel nos copains de Mauléon (Loublande exactement).
Nous retrouvons Bamako en faisant une belle halte à Bamako plage où les mariés viennent se faire prendre en photo. Puis nous retrouvons Annie et Joel nos copains de Mauléon (Loublande exactement).

Nous retrouvons Bamako en faisant une belle halte à Bamako plage où les mariés viennent se faire prendre en photo. Puis nous retrouvons Annie et Joel nos copains de Mauléon (Loublande exactement).

Commenter cet article

Martine T 30/06/2017 13:44

Merci pour ces belles photos c est top !!!!

Patrick 06/03/2017 11:25

Nous sommes le 6 Mars , la dernière photo avec commentaire est du 27/02/....
alors ,c'est quoi se boulot...on attend nous!!!....
allez!! bon voyage...bisous!!

bernard-dette 18/02/2017 20:31

merci pour ces belles photos. profitez bien et faites nous profiter. bises

À propos

Voyages en Unimog